Regard offensif à Paris

Marchez vers le reflet de l'existence artistique du regard offensif où le regard sculpte la nudité au cimetière Pierre Lachaise à Paris.


Ayant pris trop de risque à m'aventurer dans Bercy,les lieux étaient "chelous" où étant agressée par un boy "relou",l'Angevine a vite compris que ce n'était pas la place d'une femme de s'aventurer dans les murs du quartier...A éviter la tenue "oilpée" où nous,les femmes,nous devons faire gaffe à notre tenue,notre comportement,notre façon de marcher,les hommes sont des bêtes et nous prennent pour leur proie...Pourquoi s'écraser pour exister où la proie rêvée reste l'enfant fragile,l'homme s'y prend avec subtilité,par allusions,tout aussi destructrices,mais invisibles aux regards non avertis,méfions-nous de son apparence séduisante...Le verlan est devenu vulgaire et "relou" à mes yeux où c'est en me dirigeant vers le cimetière que l'Angevine s'est sentie en protection et pas besoin de mots pour s'exprimer,on finira tous dans un cimetière, et les gens qui croient avoir un territoire se retrouveront sous la terre...Pas facile de s'aventurer dans des quartiers risqués même en tant que photographe et surtout lorsqu'on est une femme,tous les photographes sont seuls dans les rues pour capter et saisir, et notre seule protection est notre oeil,être vigilant...Mon homme m'a suppliée de ne plus m'aventurer et même à genoux,non,l'Angevine n'est pas têtue,ce n'est pas parce que je suis une femme que je dois rester à la maison...Cette activité dans la photographie est un grand risque,si on en prend pas à quoi sert alors cette existence...L'Angevine déteste ce mot "territoire",où est ce monde qui accepte la communauté???...Ces gens qui n'acceptent pas les autres dans n'importe quel lieu,l'Angevine trouve que ces gens ne devraient même pas avoir la place dans l'existence du monde...La terre nous appartient pas,on n'est pas seul dans ce monde,la différence est une sorte de force,on a tous une douleur,ceux qui la cachent avancent et ceux qui ont tellement d'haine s'enfoncent,et ceux qui n'ont pas cette force,ils préfèrent ne pas se battre et faire du mal aux autres...





M'envolant dans les paillettes créatrices où le photographe n'est lui-même qu'une infime paillette...Des paillettes tout étoilées où certains graffitis manquent d'air devant les paillettes de beauté...Aux creux des mains des artistes se posent des étoiles pailletées où tout photographe est une étoile solitaire qui scintille à travers son cliché...


Chaque regard se fit une arme défensive contre le regard de l'autre où notre arme est entre nos mains...Debout face à un ange en puissance qui me surpasse où vertigineux sont les regards offensifs qui laissent mes sens intimes agressifs..Nos mains sont nos témoins sans qu'on y tient une arme qui frappe autrui...D'un geste,d'un regard,on se sent alarmer où frappé de respect,notre attitude frappe toujours le regard des autres...L'homme regarde à ce qui frappe les yeux où ce qui frappe d'abord dans le déroulement de regards,c'est le rapport aux regards des autres...Quel regard,quelle attitude,recherchons-nous pour mieux vivre ensemble sans se laisser frapper par des préjugés...









Marchez vers le reflet de l'existence artistique d'un tiers de pluie d'eau,dans le prochain article...

Prêter attention à la nature éveillée à la ménagerie de Paris

Marchez vers le reflet de l'existence artistique de prêter attention à la nature éveillée où l'homme et l'animal font bon ménage à la ménagerie de Paris.
Une nature éveillée ne dépend d'aucun effort où il s'agit juste de la voir et de la réaliser...Est-ce que nous éveiller d'un rêve nous demande un effort où rayonne en nous d'une joie sans effort sur le chemin apparent de l'éveil...On ne peut pas à la fois penser et ressentir où ressentir est donc sans efforts avec toute la douceur du ressenti silence...En réalité,il n'y a jamais personne qui s'éveille où cette impression d'être une personne ne fait en réalité qu'apparaître et disparaître au sein de ce "je" conscient,et lorsque le mirage du sentiment d'être une personne s'éclipse en évidence de ne rien être...Des désirs et croyances peuvent révéler votre nature éveillée déjà présente où la nature profite de notre sommeil pour attirer notre attention au mystère ambiant et cette aptitude au rêve...Lorsque la nature s'éveille,elle nous permet de questionner son regard sur la nature où elle est particulièrement propice à la rêverie,et nous force à l'attention...





Pointant son museau au soleil où quand le soleil apparaît,ce sont les rayons qui pointent le bout de son nez...Nous allons le nez au vent ivre de liberté où le nez au soleil,le moral se pointe...La liberté se pointe où le soleil tout lumineux se pointe à l'aube d'un nouveau jour...La liberté se construit chaque jour où elle oblige sans cesse à choisir son chemin...La vie est courte où la liberté est le plus précieux des biens...Pointant sa joie de vivre,c'est être libre de penser,de rêver,de s'amuser où c'est là,le vrai bonheur de tout individu...On prend la liberté d'être liberté pour la liberté même où réclamant la liberté,la liberté n'entraîne pas le fait d'être heureux...


Notre nature se voit dans la nature où on ne peut changer la nature,mais on peut suivre l'esprit intérieur dans sa propre nature...Chaque rêve nous convie à voir la nature sous un autre jour où voir la nature par le rêve,la contemplation de la nature prend dans l'âme une dimension qui la confronte à l'infini...La nature du rêve est la nature de tout ce qu'on voit où le rêve naturel est dans lui-même...Rêver,c'est naturel où il y a pleins d'endroits pour rêver,ce qu'il faut,c'est qu'on soit naturel et calme,et notre univers sera notre propre rêve...Nos rêves,nul ne peut les prendre où le bonheur est le rêve d'un rêve et que le sommeil serait bien plus douce chose si l'on pouvait choisir ses rêves...Un esprit immobile est celui qui ne rêve que la nuit où celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves,c'est l'essentiel du bonheur ne relève pas de ses possessions,mais de la paix de l'âme...Parfois,on aimerait partir loin de tout;faire le vide,s'évader,rêver un peu où il faut visualiser et laisser la vie nous accompagner sur le chemin du bonheur...Même avec des rêves déçus,des désirs frustrés,il faut continuer à rêver,sinon notre âme meurt,il faut pour cela changer de vie,vivre ses rêves...L'Angevine suit son rêve où ne perdant pas de vue mon objectif,l'Angevine continue vers le sommet,car ce n'est qu'au sommet que l'Angevine aura une vue d'ensemble sur la photographie...Rêver par le biais de la photographie où par magie,le rêve devient réalité en prenant les rêves de chacun en photos...





S'accouder à la barre du sommeil à la ménagerie de Paris

Marchez vers le reflet de l'existence artistique de s'accouder à la barre du sommeil où l'homme et l'animal font bon ménage à la ménagerie de Paris.
Notre esprit s'est-il éveillé d'un sommeil multicolore,telle la nature s'accoude à la barre du sommeil...Le panda s'accoude et rêve au bruit des infinis de la nature où s'accoude une foule curieuse qui contemple ce panda...Il n'est pas donné à chacun de prendre un bain de multitude où jouir de la foule est un art,tout comme se retrouver seul est aussi l'art de contempler la nature dans le silence afin de rêver et de se perdre dans sa foule délire...Le silence est l'élément dans lequel se façonnent les grandes choses où au sein du silence se fait entendre la nature profonde...Dans le silence profond de la nature où notre coeur se repose,nous sommes dans un équilibre rêve...


Se tenir en équilibre par la magie du rêve où retrouvant cet équilibre et cette sûreté qui nous permettent de nous accouder dans l'éveil...Etablir un équilibre entre la vie quotidienne et le rêve,ce n'est pas du premier coup que l'on trouve son équilibre et la simplicité au milieu de toute nature...La vie n'est supportable que lorsque le corps et l'âme vivent en parfaite harmonie,et qu'il existe un équilibre entre eux...Le secret pour avoir de la santé est que le corps soit agité et que l'esprit se repose où c'est dans le parfait équilibre de soi-même en autrui que la liberté,c'est l'harmonie entre le corps et l'esprit...Tout est question d'équilibre où êtes-vous en équilibre dans votre vie,sentez-vous apaisé,est-ce que vous vous reposez sur autrui,est-ce que vous vous accoudez à la fenêtre afin d'attendre que votre vie soit en équilibre avec les autres?...Réussir sa vie est une simple question d'équilibre finalement où ce n'est pas si compliqué de ça de vivre une vie équilibrée,il suffit de trouver une place pour tout...


Marchez vers le reflet de l'existence artistique de prêter attention à la nature éveillée,dans le prochain article...

Le souffle du bambou au corps à la ménagerie de Paris

Marchez vers le reflet de l'existence artistique du souffle du bambou au corps où l'homme et l'animal font bon ménage à la ménagerie de Paris.
Se poser ainsi maintient le corps et l'esprit en bonne santé où renforçant l'énergie dans tout le corps,il y a une légèreté de l'âme...Se balançant tranquille sur du bambou où se posant sur ces bambous qui poussent comme une forêt sur ce plateau élevé,ce panda a l'esprit mobile comme une feuille de bambou...A cet élan vers le vide de ses entre-noeuds,le bambou est un excellent reminéralisant et exerce une action positive sur les rhumatismes dorsaux...Accablé de fatigue et ébloui de clartés,sa force est de se tenir aux vertus du bambou...Le panda se pose sur le frêle bambou dans une insomnie saisie par les pensées...





L'art de vivre consiste en un subtil mélange entre lâcher prise et tenir bon où lâcher prise,c'est accepter ses limites,c'est arrêter de se battre...Faire confiance à la vie où lâcher prise,c'est apprendre à agir,et non à réagir,sans rien attendre...Apprendre à lâcher prise pour le développement spirituel où c'est si bon de ne plus lutter...Vivre,c'est lutter où il faut se maintenir en vie et réaliser des tas de possibles...C'est quand on lutte qu'on se sent le plus vivant où c'est pour cela qu'on met tant d'énergie à essayer de vaincre et dépasser...La nature peut nous indiquer comment nous devons vivre où ceux qui vivent,ce sont ceux qui luttent...La nature nous permet de lutter où la nature est capable d'aider l'homme dans sa lutte contre le temps...Se poser dans une nature qui lutte où cette nature renouvelée dans la solitude n'offre que l'éternel combat de l'homme et la nature,c'est-à-dire la lutte contre toute oppression...





Marchez vers le reflet de l'existence artistique de s'accouder à la barre du sommeil,dans le prochain article...

Quelques clichés spotlights qui me mettent au fait de mon âme artistique

Quelques clichés spotlights qui me mettent au fait de mon âme artistique
A la tête nue où aux pensées nues,la liberté sublime emplit aussi vos pensées

Vers l'existence artistique du jour

Dégaine aussi pour laisser une impression artistique

L'art visuel vers ma propre existence artistique à la portée de la lumière

Savourer le leader de la saison aux sports ouest au Croisic