Avoir les pieds sur terre et l'esprit dans l'air à Paris

Marchez vers le reflet de l'existence artistique d'avoir les pieds sur terre et l'esprit dans l'air où tournent dans tous les sens les regards à Paris.
Toutes ces personnes à coordonner,ça oblige à avoir les pieds sur terre où pour garder les pieds sur terre sans avoir la tête en l'air,il faut avoir du plomb...Quand on a le ventre à terre,on n'est pas loin d'avoir les pieds au mur où la tête dans son monde,le coeur dans ses mains,l'âme au fond des yeux,les pieds sur terre,on n'a pas envie qu'on nous marche sur les pieds...Marchez,la tête ne sait pas où vos pieds conduisent votre coeur...Un pas sur notre terre où sommes la terre,la plaine,le champ,dont la sérénité ne dépend pas que de nous...Nous n'avons pas encore touché à la terre que notre pied touche à la terre promise...Toucher le seuil de l'esprit où notre souffle même est traversée par les rythmes de nos pas...Marcher à quatre pattes favorise une meilleure coordination où qui veut découvrir sa terre à quatre pattes,l'homme marche à quatre pattes dans le temps de la grandeur...









Marchez vers le reflet de l'existence artistique de marchez nous-mêmes dans la profondeur de notre propre voie,dans le prochain article...

Etre en accord avec la nature à Paris

Marchez vers le reflet de l'existence artistique d'être en accord avec la nature où tournent dans tous les sens les regards à Paris.
Vivre en harmonie avec toute nature,c'est le but de la vie où c'est d'être en accord avec la nature..On entre en harmonie avec un ordre du monde où la nature est tout ce qu'on voit...La nature nous instruit,et nous récompense par l'harmonie,le plaisir,le bien-être où on peut voir dans le fait d'être en accord avec la nature,un état antérieur à toute forme de société humaine,qui est un moyen d'échapper aux contraintes...Il faut savoir vivre conformément à la nature où c'est le secret du bonheur et de la liberté...Il faut se déconnecter de ses écrans pour se reconnecter à la nature où vivre en harmonie avec des êtres vivants,et pour vivre humainement,il doit suivre ses instincts,ses pulsions,qui sans contrôle,sont incompatibles avec la vie...Se sentir en accord avec soi où vivre en harmonie avec soi-même,c'est être en accord avec ses propres idées et ses propres sentiments...Etre en accord avec soi-même,c'est se détacher du regard de l'autre pour vire en harmonie avec soi et revenir à soi,être en alignement avec soi-même...




Se sentir grande dans la cour des grands où être grand,en quoi que ce soit,c'est être soi-même dans la verticalité de l'instant...Jouer dans la cour des grands où en y mettant les pieds,même passer dans cette fameuse cour des grands,l'Angevine se sent si petite face à ce monde si grand...Se sentir toute petite,c'est se sentir seule où il est très sain de se retrouver seul...Nous n'avons qu'un seul but,c'est se tailler une existence où se sentir grand,c'est déjà un grand bien que de sentir sa joie dans ce monde...Il n'y a pas de grande joie que de sentir bien dans sa peau où l'équilibre,c'est se sentir à sa place...Pourquoi veut-on parfois que tout le monde nous regarde où se reposer,rêver,avoir ses petits secrets,c'est ce sentir en sécurité...Il faut évoluer pour être grand où évoluer dans ce monde,l'évolution ne connaît pas la marche arrière,le sens de la vie,le but de tout est d'évoluer...







Marchez vers le reflet de l'existence artistique d'avoir les pieds sur terre et l'esprit dans l'air,dans le prochain article...

La valeur d'être photographié à Paris

Marchez vers le reflet de l'existence artistique de la valeur d'être photographié où tournent dans tous les sens les regards à Paris.
Une photo ne peut être transformée philosophiquement où quelle vous paraît être la valeur essentielle de la photographie...Mettant en valeur des idées qui sont exprimées avec plus de force et de composition où une lumière qui nous surprend et des choses surprenantes qui nous environnent...La valeur d'une composition est en raison directe de sa puissance d'exalter et d'émouvoir où sa signification et sa valeur sont dans ses formes des sens avant d'être dans le signifié...Dans des compositions photographiques,un détail peut également être utilisé pour mettre en valeur un sujet où l'Angevine n'est pas là que dans son reflet pour se mettre en valeur,mais valoriser de ce qui m'entoure...Le détail permet de mettre en valeur le sens du sujet et de voir autrement et de comprendre le monde qui nous entoure...Le photographe transforme le réel et a le pouvoir de transformer un simple détail en réel...La photographie exprime la réalité du monde où la photo la transfigure...le photographe est attentif à la réalité qui l'entoure où c'est un observateur qui puise son inspiration,la photo valorise l'instant où la photographie permet de saisir la réalité par l'investigation de l'imaginaire...Le moyen d'accéder à la beauté d'un cliché,c'est donc d'embellir la réalité où la photo nous livre l'expérience du photographe face à une réalité qui nous concerne...Le photographe est dans un monde où il doit exprimer la réalité du monde et vers un monde de beauté idéale...




La photographie peut être aussi trompeuse où désillusion face à la réalité,certains croient fixer un moment heureux,alors qu'on ne crée que la nostalgie...On appuie sur le déclencheur et l'impression est trompeuse où on se rend compte de ce fait à quel point la clarté de la composition est trompeuse,comme l'est aussi le réalisme des photos...Et si le photographe ne ressemblait pas à son image et si la photographie était trompeuse où il y a celle que l'on croit être qui est bien trompeuse...Dès lors qu'une émotion ou qu'un fait est traduit en photo,une photographie forte,ce n'est plus l'image de quelque chose,c'est quelque chose en soi...L'APN est l'instrument de l'intuition et de la spontanéité,le maître de l'instant...Pour signifier le monde,il faut se sentir impliqué dans ce que l'on découpe à travers l'écran où cette attitude exige de la concentration,de la sensibilité,un sens de la géométrie et surtout u oubli de soi-même...C'est retenir son souffle quand on converge pour capter la réalité fuyante et c'est alors que la saisie de l'image est une grande joie...La photo,c'est la concentration du regard,c'est l'oeil qui guette où il ne s'agit pas de transmettre une vision,mais de toucher les gens à travers une image...Il y a deux personne dans une image,le photographe et le spectateur où on photographie ce qu'on a à regarder,donc on se photographie soi-même...Une photo,ça se fait aussi avec des sentiments,une certaine idée de la vie où c'est le portrait d'une personne,c'est l'instant qui s'arrête,les sentiments qui demeurent et la vie qui s'en va...L'important,c'est de voir ce qui est invisible pour les autres où l'Angevine guette un regard,une expression des traits ou une nostalgie capable de révéler une vie,une existence...




Marchez vers le reflet de l'existence artistique d'être en accord avec la nature,dans le prochain article...

Etre assez grand pour tenir équilibre à Paris

Marchez vers le reflet de l'existence artistique d'être assez grand pour tenir équilibre où tournent dans tous les sens les regards à Paris.
On est assez fort pour laisser aller où il y a ceux qui ne font jamais rien d'autre que se tenir équilibre sur l'arête de la vie...Etre en équilibre où mettre et tenir les choses en équilibre,c'est une perfection que de garder l'équilibre,mais l'équilibre demande des ajustements constants pour maintenir sa stabilité dans la vie...Ce n'est pas du premier coup que l'on trouve son équilibre et la simplicité de la vie où dans la vie,il faut avancer pour ne pas perdre équilibre...La vie est en équilibre entre tenir bon et lâcher prise où la vie n'est supportable que lorsque le corps et l'âme vivent en équilibre...



Le bonheur tient qu'à l'équilibre des petites joies où l'harmonie est en équilibre merveilleux entre l'âme,le corps et l'esprit,qui se manifeste par des moments doux et paisibles...La solitude est nécessaire pour reprendre l'équilibre,et faire le point avec soi-même où c'est aller avec soi,sans autres recours que ses jambes et sa tête...Nous ne serons même pas capables de découvrir qui nous sommes si nous sommes équilibrés dans une existence paisible...Etre en équilibre avec soi-même où être bon,c'est être e harmonie avec soi-même,l'équilibre,la sagesse et l'harmonie ne se trouveront qu'en nous-même...Il est aussi noble de tendre à l'équilibre qu'à la perfection où chacun soit trouver sa façon d'être tout en vivant en harmonie avec les autres...Oser être soi-même avec les autres,c'est risquer d'être parfois en désaccord avec ceux qui nous entourent où cette dualité nous fait perdre l'équilibre intérieur nécessaire à l'harmonie...



Marchez vers le reflet de l'existence artistique de la valeur d'être photographié,dans le prochain article...

La mise au point à Paris

Marchez vers le reflet de l'existence artistique de la mise au point où tournent dans tous les sens les regards à Paris.
Oui,à la liberté de s'exprimer au balcon où la lumière intérieure est indélébile...Le monde à son balcon où le soleil se produit,le mot balcon fait une plaisante nuage de mots...La liberté des mots où ne vaudrait-il pas mieux au visiteur la liberté de se livrer au sentiment que ces paroles lui inspirent et de laisser lettre ouverte...Rebelle avec une lumière et une âme qui crient ses mots où pour conjurer ses maux,il affiche la réalité à la révolte,la mélancolie au romantisme...Malgré la révolution permanente des moeurs,mentalité,argots,modes,accessoires,technologies et tendances culturelles,une rebelle reste un rebellion où son attitude s'exprime par tous les moyens possibles...








Comment mettre en scène une photographie où le photographe ponctue plus sur un sujet...Cherchant à mettre au point une composition,il faut chercher les points culminantes où ici,ce sont tous les points qui sont dans le cercle du sujet mis au point...Mise au point sur nous où nous situons-nous en un certain point sublime de l'esprit...La photographie peut-elle viser autre chose qu'une mise au point avec soi où s'analyser est nécessaire pour reprendre l'équilibre et faire le point avec soi-même,et même s'il y a ce point d'arrêt ou ce seuil vertigineux de la conscience de soi...L'Angevine ne photographie pas ce qu'on voit,mais ce qu'on entoure où la mise au point est souvent vue comme un point philosophique,et la mise en valeur de l'âme...Emportant ce que vous ne voyez pas,au fond,vous ne voyez pas mon visage,mais le visage de l'existence artistique,une mise au point artistique...

Marchez vers le reflet de l'existence artistique d'être assez grand pour tenir équilibre,dans le prochain article...

Quelques clichés spotlights qui me mettent au fait de mon âme artistique

Quelques clichés spotlights qui me mettent au fait de mon âme artistique
A la tête nue où aux pensées nues,la liberté sublime emplit aussi vos pensées

Vers l'existence artistique du jour

Dégaine aussi pour laisser une impression artistique

L'art visuel vers ma propre existence artistique à la portée de la lumière

Savourer le leader de la saison aux sports ouest au Croisic